Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les machines du fantasmagore
  • Les machines du fantasmagore
  • : Présentation d'attractions de pré-cinéma, du XVIIe siècle à nos jours : optique, lanterne magique, image animée, théâtre, ombres chinoises, cinématographe ancien, photo en relief, 3D
  • Contact
2 avril 2012 1 02 /04 /avril /2012 19:23

 

C'est dans un vieux livre de physique amusante, sauvé des inondations de Paris par le père de ma grand-mère qui le lui rapporta, et qui fut transmis par chaque génération de femme de la famille avec le respect dû à un traité de magie populaire, que sont gravés les pochoirs à découper de nos premières ombres blanches.

 

livre-d-ombres-blanches.jpg

 

Eclairées à l'aide d'une ou de plusieurs bougies mobiles, les ombres mouvantes projetées suggéraient des scènes de danse diaboliques. Dans la tradition de la fantasmagorie, elles ressuscitaient aussi les portrait des personnalités politiques, littéraires ou religieuses. De la finesse de la découpe dépendait la beauté des nuances.

 

Cette attraction de salon, très en vogue au 19e siècle, existait encore au début du 20e s. sous forme de carte postale à détourer à l'effigie de Napoléon, de la reine Victoria, de présidents de la République comme Sadi Carnot et Poincaré ou du fantaisiste Georges Milton.

 

Voici réunie une sélection de ces ombres célèbres, présentée lors des Journées du Patrimoine consacrées en 2010 aux personnages historiques.

ombres blanches


Mais comment des ombres peuvent-elles est « blanches » ?
Par définition, une ombre résulte d'une absence de lumière : lorsque les rayons lumineux rencontrent un corps opaque qui fait obstacle à leur diffusion, les contours pleins de ce corps sont projetés sur le sol, le mur ou sur l'écran.
L'ombre blanche suit le même principe, sauf que le corps opaque présente des perforations par lesquelles passent les rayons lumineux : l'image est formée de lumière !

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by machinesdufantasmagore - dans Les machines
commenter cet article

commentaires