Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les machines du fantasmagore
  • Les machines du fantasmagore
  • : Présentation d'attractions de pré-cinéma, du XVIIe siècle à nos jours : optique, lanterne magique, image animée, théâtre, ombres chinoises, cinématographe ancien, photo en relief, 3D
  • Contact
2 avril 2012 1 02 /04 /avril /2012 19:08

lanternetriple

 

Impressionnante par sa taille, la brillance de ses laitons et la préciosité de son bois d'acajou, la lanterne triple est aussi un bijou technologique qui en fait la forme la plus sophistiquée des lanternes de projection.

 

Mise au point en Angleterre à la fin des années 1870, cette lanterne équipée de trois objectifs superposés et de trois systèmes d'éclairage indépendants est l'instrument privilégie des projectionnistes les plus habiles et les plus fortunés de la fin du 19e siècle. Avec elle, la conférence illustrée devient un véritable spectacle à effets.

 

plan lanterne

 

Alors que la petite lanterne magique en tôle colorée se cantonne au répertoire enfantin, projeté vue à vue dans l'intimité du salon, la lanterne de projection se tourne vers l'éducation populaire ou religieuse. Grâce à des sources de lumière de plus en plus puissantes, et parfois à l'ajout d'un second objectif, elle gagne les salles paroissiales, les théâtres et salles de conférences dont l'écran accueille la projection commentée par un conférencier de photographies en fondu enchaîné.

 

L'ajout d'un troisième objectif de projection, s'il rend la lanterne plus massive et difficile à manipuler, autorise des effets encore plus élaborés : chute de neige qui transforme un paysage d'été en scène hivernale, éruption du volcan qui déverse sa lave en fusion, tempête en mer, naufrage du navire foudroyé avec sauvetage de l'équipage...

 

Les images projetées sont des vues peintes à la main sur verre, souvent mécanisées pour créer le mouvement ou des effets comiques. Avec le développement de la photographie, les vues sur verre deviennent scientifiques, éducatives et touristiques. Ce sont les ancêtres des diapositives et, à présent, de nos photos numériques.

 

L'âge d'or des lanternes triples n'a duré qu'une vingtaine d'années : dès la fin du siècle, l'arrivée du spectacle cinématographique leur porte un coup fatal. De ces appareils rares et coûteux dès l'origine, seuls quelques exemplaires subsistent aujourd'hui.

 

lanterne tripleLa Magic Lorraine

 

Tout en bois et laiton, la lanterne triple pour projections lumineuses construite par Jean-Pierre Aressy est inspirée des lanternes triples anglaises en vogue dans les années 1880.

 

Elle est constituée de trois projecteurs superposés afin de permettre la projection simultanée de plusieurs images ou bien la fusion des images sur l'écran. Le fondu enchaîné est assuré grâce à un système mécanique situé devant l'optique, poétiquement appelé " œil de chat ".  

 

Suivant l'exigence des projections, la lanterne peut être équipée d'un jeu d'optiques anciennes ou bien de modernes optiques allemandes en 250mm et sa puissance lumineuse portée à 400 W grâce à l'utilisation de filtres anti-caloriques de haute qualité pour prévenir la dégradation des vues projetées.

 

Sa sophistication  la destine à prendre le relais du couple de lanternes  anciennes utilisées pour les spectacles " Lanternes magiques " -florilège de plaques de collection- et " L'odyssée aérienne du Fantasmagore ", peint et réalisé en hommage au projectionniste et aéronaute du 18e siècle Etienne Gaspard Robertson qui, avec Melies, a inspiré notre travail.

 

bourse-villeneuve-JPGPrésentation

en avant première

au public de la bourse photo

de Villeneuve-Tolosane

au printemps 2010.

 

  

 

lanterne-double.JPG

 

 

 

 

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by machinesdufantasmagore - dans Les machines
commenter cet article

commentaires